Jean BOUHANA


L' art  de la rencontre tissulaire. 

Par Jean Bouhana

Durée: 3 jours : 1-2-3 OCTOBRE 2021 -Annulé

 (Vendredi-Samedi-Dimanche)

600 € - Liège.

Public concerné : Ostéopathe D.O.    



PROGRAMME DE FORMATION

EN PRÉSENTIEL

TITRE :

L’art de la rencontre tissulaire

 

1/ OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES :

Permettre à l’apprenant d’aborder la dimension de la rencontre avec son patient par le biais de manipulations structurelles tissulaires et articulaires et dépasser une conception mécaniste de ses interventions.

…..

2/ RESUME COURT :

Bien que les lois mécanistes de nos interventions ostéopathiques soient de rigueur, il est important que le thérapeute dépasse sa préoccupation analytique et privilégie la rencontre avec son patient en tant « qu’être ».

Pour cela, cette formation propose de se servir des techniques tissulaires structurelles* et de quelques techniques articulaires simples pour mettre en jeu les processus de rencontre et la phénoménologie émergente qui en découle.

Au-delà d’une équilibration tissulaire qu’amène la manipulation, le but est de susciter, suivre et dynamiser des processus qui apparaissent quand le thérapeute permet la co-création d’un espace « flottant » ou « espace de rencontre » appelé également « espace sensible partagé », et ce, par son engagement dans la relation thérapeutique tactile.

Ainsi la manipulation ostéopathique prend une nouvelle dimension ; le thérapeute fait partie de l’expérience du soin avec son patient ; tous deux sont touchés par les phénomènes sensibles liés à la relation de « non-séparabilité » créée par le praticien.

La formation aborde les processus tactiles et perceptifs nécessaires à la mise en place de cette co-construction thérapeutique ainsi que les prises en compte perceptives, sensibles et gestuelles pour y parvenir.

Le geste thérapeutique en s’adressant à la structure, devient un mode d’interrogation à l’intérieur de cet espace sensible partagé, et notre action a pour but de laisser émerger, sans l’entraver, la réponse à notre geste thérapeutique en dépassant ainsi un simple aspect correctif.

 

3/ LES PRINCIPES :

A travers l’apprentissage des techniques tissulaires structurelles* et de quelques manœuvres articulaires simples pour amener le praticien à se familiariser avec la mise en place de cet espace de rencontre, lui permettre une efficience accrue de ses interventions en ouvrant une nouvelle dimension des possibles.

…….

Les techniques tissulaires structurelles s’adressent directement à la structure du patient, par des gestes thérapeutiques adaptés aux types de structures auxquelles elles s’adressent : conjonctives fasciales, conjonctifs courts, articulaires ou conjonctif intra abdominal.

 

4/ LIEU DE LA FORMATION

Liège  - CF contrat de stage.

5/ PUBLIC CONCERNÉ

Ostéopathes DO.

 6/ PRÉ-REQUIS

Ostéopathe D.O.

 7/ DURÉE DE LA FORMATION ET MODALITÉS D’ORGANISATION

DATES :  1, 2, et 3 octobre 2021

 HEURES : DE 9H00 A 13H00 ET DE 14H15 A 18H30* (sauf le dernier jour).

EFFECTIF STAGIAIRES maximum 22

 

8/ CONTENU DE LA FORMATION

PROGRAMME DETAILLE :

3 jours

 

1er jour :

 Matin 9H-13H

Introduction et présentation de la méthode:

Le modèle de fonctionnement

Phénoménologies et situations de rencontre

 

Pause : 11H-11H15

Le contact perceptif

La lésion ostéopathique au sein du tissu conjonctif

Description des morphologies lésionnelles caractéristiques

Pratiques :

Recherche des qualités mécaniques qui signent la lésion ostéopathique

 

Pause déjeuner : 13h - 14h15

 

Après-midi : 14h15 – 18h30

Recherche et expérimentation des points sur le membre supérieur

Recherche et expérimentation des points sur le membre inférieur.

 Pause 16h – 16h15

 Recherche et expérimentation des points sur le rachis

Recherche et expérimentation des points sur le bassin

 

 

2eme jour :

 

Matin 9H-13H

Introduction du geste thérapeutique et du pôle de l’action.

Expérimentation de la gestuelle ; training sur des points caractéristiques

Application aux localisations du membre supérieur :

- carrefour supérieur, épaule, omoplate, coude poignet main

Application aux localisations du membre inférieur

       Adducteurs, genou, cheville, pied

 Pause : 11H-11H15

 Travail de mise en place d’une co-construction dans les manipulations cervicales assises

Introduction des notions de « points opérants », définition et méthodologie,

Introduction des notions de qualité de présence et sa gestion dans la rencontre thérapeutique :

       Situations de rencontres

       Non séparabilité et pôle de l’action

       Mise en évidence et hiérarchisation des lésions rencontrées

 

Pause déjeuner : 13h - 14h15

 

Après-midi : 14h15 – 18h30

 Abord de la phénoménologie qui en découle,

Recherche des lésions ostéopathiques tissulaires sur le rachis,

Répercussions sensibles sur la co-construction créée par le thérapeute

 Pause 16h- 16h15

 Méthodologie de la recherche des lésions

Mise en évidence des lésions opérantes

Introduction du geste thérapeutique appliqué au rachis.

 

Pratiques intensives

 

3eme jour:

 

Matin 9H-13H

 Expérimentation du geste thérapeutique sur le rachis en corrélation avec la co-construction amenée par le thérapeute : construction d’un « thrust » qui sollicite la co-construction

 Pause : 11H-11H15

 Applications tissulaires et articulaires :

       Au rachis cervical

       Au rachis dorsal

       Au rachis lombaire

 

Pause déjeuner de 13h à 13h30 (Pause sandwich rapide)

 

Après-midi : 13h30-15h30. (* Fin du stage plus tôt que les 2 jours précédents- pas de pause.)

 ·        Abord des localisations du bassin : description, expérimentation et pratiques intensives

·         Correspondances pratiques avec les chaines des membres

·        Précisions sur les localisations des membres supérieur et inférieur

·        Synthèse clinique et pratique : techniques tissulaires ou articulaires ?

 

 9/ MOYENS ET MÉTHODES PÉDAGOGIQUES (Méthodes et techniques d’animation)

Travail en présentiel

Exposés théoriques et pratiques

Corrections personnalisées

 

10/ BIBLIOGRAPHIE :

 

https://www.revue.sdo.osteo4pattes.eu/spip.php?article2336

 

11/ PROFIL DU FORMATEUR :

 

FORMATION

 

  • 1985 Diplômé de l'école d'ostéopathie de Genève

Exerce en cabinet d’ostéopathie à Lorient (56) depuis 1985
Enseignant à l’EOG de 1990 à 2000: techniques sur le tissu conjonctif et gestion de la perception.

Responsable de la formation continue à BRETAGNE-OSTEOPATHIE depuis 2007.

Responsable de l’enseignement de l’ostéopathie tissulaire à l’IFSO-Rennes depuis 2007.

Jean BOUHANA, étiopathe puis ostéopathe exerce depuis 25 ans dans son cabinet en Bretagne, et enseigne depuis plus de 15 ans l’ostéopathie appliquée aux tissus conjonctifs. Il a débuté cet enseignement à l’École d’Ostéopathie de Genève (anciennement collège d’Étiopathie), où il a été chargé de cours pendant une dizaine d’années.

Depuis 1990 il a développé une pédagogie du toucher adaptée aux méthodes tissulaires structurelles. Il est co-auteur d’un livre sur la méthode « Jean Moneyron » qu’il a enseignée avec sa fille Françoise pendant près de 10 ans en France et en Europe.

Aujourd’hui, il est très impliqué dans le développement de BRETAGNE-OSTEOPATHIE et assure des responsabilités tant au niveau de la formation au titre d’ostéopathe (IFSO-Rennes), qu’en formation continue ou encore en assurant l’encadrement des jeunes professionnels dans le cadre des cliniques ostéopathiques.

 

 12/ MOYENS PEDAGOGIQUES 

Salles tables de manipulation,

Ordinateur,

Vidéo projecteur,

Modèles anatomiques,

PowerPoint,

Documents distribués en amont. 


Télécharger
L'art de la rencontre tissulaire. Par Jean BOUHANA
Programme des 3 jours de formation que propose Jean Bouhana avec Ostéopathie-Continue.
PROGRAMME DE FORMATION.pdf
Document Adobe Acrobat 157.6 KB

Toute inscription nécessite au préalable l'acceptation d'un contrat de formation professionnelle.

DEMANDE D'INSCRIPTION pour ce stage avec Jean Bouhana

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.